LAVOIR

  

   HISTOIRE :
  
 Par ordonnance royale en date du 16 décembre 1829, la commune de Druyes a acquis      du Sieur Allard, pour la somme de  1145 F  un  terrain estimé 1200 F,  situé dans la rue du

 Boulay, conduisant à Andryes.

 Sur ce terrain se trouvait une fontaine à poissons et une plateforme à fumier, laquelle  fontaine démolie formait à cet emplacement un "carré long" terminé en forme circulaire  côté de la montagne.

 
Sur la demande du maire de Druyes, un devis fut établi le 12 août 1830 par le Sieur  Louzon  pour  la  construction d'un  lavoir et de  deux  bassins à puiser.  L'adjudication des

 travaux  eut  lieu le  12  décembre 1830  et  la  réception  des  ouvrages  le  28 août 1832.

 Ce lavoir  fut construit par les  Sieurs  Chaupemy Jean,  Limosin  Côme et  Cagnat  Jean, 
 entrepreneurs à Clamecy, moyennant la somme totale de 10.169 F.

 Architecture néo-classique,  en pierre provenant  des carrières des rues basses à Druyes, qui se retrouve à Billy sur Oisy, Entrains et Trucy l'Orgueilleux.

 
Château semi-circulaire, charpente à la "Philibert Delorme", architecte du 16ème siècle,  en chêne provenant des forêts de Druyes, en planches chevillées toutes identiques,  technique utilisée encore dans la vallée du Tarn. Ce type de charpente offre légèreté,  économie et ne transmet aucune  poussée aux murs. Le tout est composé de petites  tuiles de Bourgogne de fourneau des Chauvins  de Migé.

 L'eau jaillit du pied de la falaise et alimente le château d'eau en partie basse puis le bassin du lavoir. Deux canalisations en cuivre rouge desservent directement les fontaines à  puiser situées dans le trottoir.
 
 Quelques travaux furent effectués en
 1858 (réparation de la fontaine, de la
 rotonde et pose de la grille d'entrée).                                                

  Il a ensuite été rénové en 2001.

 Il est classé monument historique depuis le 
 8 août 1997.

 Chaque été, il est le lieu d'expositions 
 organisées par l'association "Lumières de Druyes"

 

 

 

 

bassin