CHATEAU NEUF

Louis Jules Mancini Mazarini, troisième et dernier duc de Nivernais, vend la châtellenie de Druyes à Louis de Damas.

Tandis que le vieux château fort de Druyes reste la propriété des comtes, les Damas font construire à proximité un château moderne, à la fin du XVIème siècle : tout au rez-de-chaussée avec un étage et des combles s'ouvrant sur une terrasse, des jardins, une orangerie, un cabinet chinois, un lac artificiel, une allée de tilleuls, etc...

Au XVIIème siècle, les Damas sont officiers dans les armées royales ; au siècle suivant, ils reçoivent le titre de marquis d'Anlezy. Le dernier marquis, François de Damas, dépense sans compter pour aménager le château moderne (appelé château neuf), le parc et les jardins. Il meurt couvert de dettes.

Après la révolution, ses neveux et héritiers s'enfuient en Angleterre. Tous les biens sont mis en vente pour payer les dettes. En 1795, n'ayant pas trouvé d'acquéreur, les deux châteaux sont vendus en lots. Le château neuf est entièrement détruit tandis que le château fort échappe à la démolition, peut-être en raison de la hauteur des murailles et de la difficulté à les démolir ou en raison de la faible rentabilité de cette démolition.

L'emplacement et les vestiges du château neuf sont aujourd'hui une propriété privée.